Page 310

242

Au reste. I expérience indiquera promptement la quotité des allocations qui auront été attribuées aux comptables par ces combinaisons et il sera toujours possible de reviser les premiers tarifs. Vérification de caisse.

Les articles 1 8 4 et 1 9 4 sont relatifs aux vérifications de caisses mensuelles ou inopinées à effectuer par les ordonnateurs chez les trésoriers payeurs et particuliers. Quoique l'article 1 9 4 n e fasse pas mention de ces derniers comptables, ils n'en seront pas moins sujets, c o m m e les trésoriers, aux vérifications inopinées de l'administration. I n s t r u c t i o n s d u m i n i s t è r e des linances aux c o m p t a b l e s .

Les articles 1 8 6 à 1 9 5 sont applicables au service de la comptabilité des trésoriers, a la tenue de leurs écritures et aux différentes descriptions des articles de dépense. L e s comptables recevront a ce sujet des instructions détaillées que prépare en ce m o m e n t le ministère des finances et qui leur traceront des règles applicables dans la plupart des circonstances. Je vous adresserai quelques exemplaires de ces instructions pour l'usage de l'ordonnateur, du directeur de l'intérieur et de leurs bureaux. Récépissés a talon.

L'article 191 consacre l'usage des récépissés à talon ; ces sortes d'imprimés devront être composés de trois parties, la souche qui reste aux mains du comptable, et adhérente aux carnets, le corps du récépissé qui est remis a la partie et le talon qui est retenu c o m m e moyen de contrôle entre les mains de l'ordonnateur. A la fin de chaque mois, celui-ci remet les talons dont il est détenteur au trésorier qui est chargé de les transm e t t r e , dans un ordre méthodique, au ministère des finances, avec u n bordereau certifié par l'ordonnateur. L'usage de ces récépissés est général en France ; les administrations coloniales doivent s'efforcer de l'introduire, non-seulement dans la comptabilité des trésoriers payeurs et des trésoriers particuliers, mais encore dans celle des communes *et des établissements de bienfaisance. RECEVEURS GÉNÉRAUX ET PARTICULIERS. PERCEPTEURS, RECEVEURS DES COMMUNES, HOSPICES ET ÉTABLISSEMENTS DE BIENFAISANCE.

Le chapitre 3 du titre VII s'applique au service des compta-

Bulletin officiel de la Guyane française (1856)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1856)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement