Page 326

250

N ° 3 9 8 . — P a r o r d r e du 1 2 juillet 1 8 5 5 , M . VIRIOT (LouisG u s t a v e ) , e'crivain de la marine au détail des f o n d s , est appelé à c o n t i n u e r ses services à celui des a p p r o v i s i o n n e m e n t s et s u b sistances. N° 3 9 9 . — P a r o r d r e d u m ê m e j o u r , M. VIRIOT ( E u gène) est n o m m é écrivain provisoire de la m a r i n e , et est destiné à servir au détail des fonds. N° 400. — Par o r d r e du m ê m e j o u r , le R. P . H u s , sup é r i e u r d e la mission religieuse des pénitenciers à la G u y a n e , est a u t o r i s é à r e n t r e r en F r a n c e , p a r la voie des p a q u e b o t s à vapeur, p o u r y j o u i r d'un c o n g é d e convalescence, et à r e m e t t r e la d i r e c t i o n s u p é r i e u r e de son service au R . P . D A B B A D I E .

N° 401. — Par o r d r e du 13 juillet 1 8 5 5 , M. R É G I S ( L é o n a r d ) , écrivain t e m p o r a i r e de la m a r i n e , a t t a c h é au détail des a p p r o v i s i o n n e m e n t s et subsistances, est r é v o q u é de son e m p l o i .

N ° 4 o 2 . — P a r décision du 1 4 juillet 1 8 5 5 , le sieur L é o n a r d MARIUS, matelot à 3 6 francs p a r m o i s , e m b a r q u é s u r la goélette d e s e r v i t u d e ITbis, a été n o m m é m a t e l o t - s e c o n d , c h a r g é des v i v r e s , à la solde d e i fr. 5o c e n t , p a r j o u r , avec r a p p e l de G francs p a r m o i s , à partir du I avril 1 8 5 5 , é p o q u e à laquelle il a été réellement c h a r g é de ces f o n c t i o n s ; et la solde d u n o m m é D a m a r a VARICE, matelot à b o r d de l'Ibis, a été p o r t é e d e 33 à 3 6 francs p a r m o i s , à partir d u I du c o u r a n t . E R

E R

A R

N° 4 ° 3 - — P o r d r e d u m ê m e j o u r , le s i e u r MOUQUKT ( E u g è n e - C h a r l e s - J o s e p h ) , magasinier, e m p l o y é au magasin-gén é r a l à C a y e n n e , est appelé à c o n t i n u e r ses services à l'Ilet-laM è r e , en qualité d e d i s t r i b u t e u r .

N ° 404. — Par décision d u 16 juillet 1855, Il est a c c o r d é à titre d e s e c o u r s , à la d a m e BEILVERT, u n secours m e n s u e l en vivres c o m p o s é c o m m e s u i t : 3 kilog. l a r d , 11 kilog. 250 g r . p a i n , 7 litres vin.

Bulletin officiel de la Guyane française (1855)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1855)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement