Page 204

128 —

ces e n f a n t s , devra ê t r e également appliquée à la Guyane française. Q u a n t aux n o m i n a t i o n s qu'il p o u r r a i t y avoir lieu de faire, à l ' a v e n i r , j e vous rappelle q u e vous êtes autorisé à y p o u r voir à titre provisoire ; de m ê m e q u e vous êtes autorisé à n o m m e r ou à avancer provisoirement les militaires de la gendarmerie. Recevez, etc. Pour le Ministre et par son ordre :

Le Conseiller

d'État, directeur des Signé M E S T R O .

colonies.

Enregistré au Contrôle, registre n° 2a des dépêches ministérielles, f° 2$1.

N° 2 3 0 . — DÉPÊCHE MINISTÉRIELLE n° 171 ( d i r e c tion des colonies : b u r e a u de législation et d ' a d m i n i s t r a t i o n ) . Communication relative à une question de préséance entre magistrats. Paris, le 12 avril 1855.

MONSIEUR LE GOUVERNEUR, au mois de d é c e m b r e d e r n i e r , j'ai e u à c o n s u l t e r M . le m i n i s t r e de la justice sur u n e q u e s tion d e rang qui m'a été soumise par M . le g o u v e r n e u r de la G u a d e l o u p e et qui s'est élevée e n t r e deux conseillers à la c o u r impériale n o m m e s p a r un décret collectif du d o a o û t 1 0 0 4 . La r é p o n s e qui vient de m e parvenir et d o n t j e transmets copie à i'administration de la G u a d e l o u p e , c o n t i e n t s u r l'espèce q u i s'est p r o d u i t e c o m m e sur la règle q u i est suivie en F r a n c e , en pareille matière, des détails qu'il m'a p a r u utile de p o r t e r à votre connaissance. J'ai en c o n s é q u e n c e l ' h o n n e u r de vous r e m e t t r e ci-joint u n e copie d e cette r é p o n s e . V o u s y verrez d ' u n e part, q u e , d'après la législation en v i g u e u r dans la m é t r o p o l e , l'ordre des r a n g s e n t r e conseillers n o m m é s p a r le m ê m e d é c r e t , se d é t e r m i n e p a r celui dans l e quel ces magistrats sont inscrits dans l'acte de n o m i n a t i o n et n o n d'après la date de leur prestation d e s e r m e n t . Vous r e m a r q u e r e z d'un a u t r e côté qu'il est fait a c c e p t i o n dans cette réponse de la règle différente q u ' a u r a i t i n t r o d u i t e , p o u r les colonies, la disposition de l'article 2 7 9 de l ' o r d o n n a n c e d'organisation judiciaire des A n t i l l e s , ainsi c o n ç u :

Bulletin officiel de la Guyane française (1855)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1855)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement