Page 125

- 49 — N° 6 2 . — CIRCULAIRE MINISTÉRIELLE n° 751 (direction des colonies : b u r e a u du personnel et des services militaires). Communications relatives à l'organisation du service de santé aux colonies. P a r i s , le 28 décembre 1854.

MONSIEUR LE GOUVERNEUR, m o n attention a été appelée sur les avantages q u e présenterait l'application dans le service c o lonial des règlements q u i , dans les p o r t s , p l a c e n t le p e r s o n nel du service de santé sous les o r d r e s directs du préfet m a r i time. A v a n t d ' e n t r e r dans cette v o i e , j ' a i cru devoir c o n s u l t e r M M . les g o u v e r n e u r s de la p l u p a r t de nos colonies. Les r é ponses qui m e sont p a r v e n u e s ne sont pas toutes c o n ç u e s dans le m ê m e esprit. A i n s i , dans certains é t a b l i s s e m e n t s , la m e sure p r o p o s é e a reçu la c o m p l è t e adhésion de l ' a u t o r i t é locale, après examen d e la q u e s t i o n en conseil privé ou en conseil d ' a d m i n i s t r a t i o n . D a n s d ' a u t r e s , au c o n t r a i r e , elle a r e n c o n tré u n e vive opposition motivée sur des considérations plus ou moins fondées et d o n t la plus i m p o r t a n t e était tirée d u danger qu'il y aurait à p o r t e r atteinte aux o r d o n n a n c e s o r g a n i q u e s q u i , depuis 1 8 2 7 , régissent nos possessions d ' o u t r e - m e r . E n f i n , dans q u e l q u e s c o l o n i e s , on s'est b o r n é à d e m a n d e r le maintien d e l'ordre de choses q u i y existe et qui est c o n f o r m e , sin o n de p r i n c i p e , du m o i n s d e fait, aux p r o p o s i t i o n s d e M . l'inspecteur général du service de santé de la m a r i n e . Malgré ces différences d ' o p i n i o n s , il m'a p a r u résulter d e l'examen des r a p p o r t s adressés à m o n d é p a r t e m e n t qu'on reconnaissait en général a u x colonies l'utilité de consulter le c h e f d u service de santé lorsqu'il était nécessaire d ' o p é r e r des m o u v e m e n t s dans ce p e r s o n n e l . Je pense d o n c qu'il y a o p p o r t u n i t é à régulariser ce m o d e d e p r o c é d e r par u n o r d r e général et u n i f o r m e , qui loin de d é r o g e r en rien aux o r d o n nances o r g a n i q u e s m e paraît au contraire d é c o u l e r naturellem e n t d e l'état de choses a u j o u r d ' h u i établi. A l'avenir, toutes les fois qu'il y aura lieu d ' o p é r e r q u e l q u e s m o u v e m e n t s dans le p e r s o n n e l des officiers d e santé affectés à u n e c o l o n i e , l ' o r d o n n a t e u r s'adressera au chef d u service de

Bulletin officiel de la Guyane française (1855)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1855)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement