Page 117

-

41

-

ployé au b u r e a u du domaine et des c o n t r i b u t i o n s , en r e m p l a c e m e n t de M . TRILLET, démissionnaire. Il j o u i r a , en cette qualité, d'un traitement a n n u e l de 1,800 francs. N ° 49. — Par décision du m ê m e j o u r , M . BRÉMOND ( A n t o i n e - P h i l i p p e - P a u l ) a été n o m m é p r o v i s o i r e m e n t , à c o m p t e r du 17 j a n v i e r , employé à la d i r e c t i o n de l'intérieur, et attaché au b u r e a u du d o m a i n e p o u r y c o n t i n u e r les écritures d e la liq u i d a t i o n d e l'indemnité c o l o n i a l e , en r e m p l a c e m e n t de M . MARCHAIS.

Il j o u i r a , à ce t i t r e , d'un t r a i t e m e n t annuel de 1,200 francs. N ° 5 0 . — Par décision du m ê m e j o u r , M . LAGRANDEUR ( J o s e p h - A d o l p h e ) a été n o m m é p r o v i s o i r e m e n t , à c o m p t e r du 17 j a n v i e r , employé aux é c r i t u r e s du 2 b u r e a u de l'enregist r e m e n t , en r e m p l a c e m e n t de M . BRÉMOND, au t r a i t e m e n t annuel de 9 7 5 francs. e

N ° 5 1 . — P a r décision du 22 janvier 1 8 5 5 , M. le g o u v e r n e u r a autorisé la c e s s i o n , par le magasin g é n é r a l , à la b r i g a d e de g e n d a r m e r i e d ' A p p r o u a g u e , par analogie avec ce q u i se pratique p o u r les brigades des autres q u a r t i e r s , d u vin et de la farine qui lui sont nécessaires, m o y e n n a n t r e m b o u r s e m e n t d e la valeur p a r le corps. N ° 5 2 . — P a r o r d r e du 24 janvier 1 8 5 5 , M. EYROLLES ( E u g è n e - B a r t h é l é m y ) , d o c t e u r en m é d e c i n e , p h a r m a c i e n auxiliaire d e 3 classe de la m a r i n e , a été appelé à c o n t i n u e r ses services à Sainte-Marie de la C o m t é , en qualité de c h i r u r g i e n , sous les ordres du chef de service de santé de cet é t a b l i s s e m e n t , en r e m p l a c e m e n t de M . DURAND, chirurgien d e 3 classe, rappelé au chef-lieu par un ordre d u m ê m e j o u r . e

e

N ° 5 3 . — P a r décision du 27 janvier 1 8 5 5 , la r é m u n é r a tion accordée à c h a c u n des trois militaires chargés du soin d'ent r e t e n i r et d'allumer les réverbères d e la ville a été p o r t é e d e 20 à 25 francs par mois, en raison de l'augmentation du n o m b r e des r é v e r b è r e s .

Bulletin officiel de la Guyane française (1855)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1855)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement