Page 318

(274) proposé et M. le Gouverneur a adopté des précautions propres à éviter que, lors de la vente de l'esclave, l'acheteur ne fût une sorte de prête-nom du maître ou ne subît son influence. Je n'ai pu qu'applaudir à ces précautions; j'ai vu, au surplus, que, dans cette affaire, chacun avait fait son devoir avec une louable fermeté et de manière à justifier de la vigilante protection qui est assurée, dans la colonie, à la population esclave. J'ai, en conséquence, jugé à propos de vous signaler les faits qui précèdent et d'y donner de la publicité. Je fais, à cet effet, insérer aux Annales maritimes et coloniales la présente circulaire, que je vous invite à vouloir bien, de votre côté, faire reproduire au Bulletin officiel de la Guyane française. Recevez, etc. Le Ministre secrétaire d'Etat de la marine et des colonies , AMIRAL DUPERRÉ. 0

Enregistrée à l'Inspection, F 270, Registre N° 12 des dépêches ministér.

( N° 307 ) Par ordonnance royale du 16 septembre 1841 , transmise par dépèche du 24 du même mois, n° 329, l'indemnité annuelle à payer, à titre de frais de représentation, au Conseiller président de la Cour royale de la Guyane française , a été élevée de 3,000 francs à 4,ooo francs à partir du 1 avril 1841 • er

O R D R E S , N O M I N A T I O N S , ETC. ( N° 3o8 ) Par décision du IER novembre 1841 , M. A L VERNHE ( Antoine ) a été nommé 3 instituteur de l'école primaire des jeunes garçons, tenue à Cayenne aux frais de la colonie, en remplacement de M. RORET, démissionnaire. e

Bulletin officiel de la Guyane française (1841)  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Bulletin officiel de la Guyane française (1841)  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Profile for scduag
Advertisement