Page 78

-

48 —

de l'arrêté dont ¡I s'agit. Il en sera de m ê m e pour r é t a b l i s s e ­ m e n t des bordereaux qui doivent renfermer les pièces justifica­ tives produites à l'appui de la d e m a n d e en r e c o n n a i s s a n c e (article 6). Des formules imprimées seront g r a t u i t e m e n t m i s e s à la disposition des intéressés qui en feront la d e m a n d e , à Cayenne, dans les bureaux du d o m a i n e , et dans les c o m m u n e s , à la mairie. Il serait à souhaiter que tous les d e m a n d e u r s se servissent de ces formules qui contiennent toutes les i n d i c a t i o n s utiles. En o p é r a n t ainsi, ils seront c e r t a i n s de n ' o m e t t r e a u ­ c u n e formalité essentielle. L'article 2 de l ' a r r ê t é dispose que les d e m a n d e s en r e c o n ­ naissance s e r o n t signées par l'intéressé ou par son m a n d a ­ taire. Il m ' a paru qu'il était essentiel de prescrire cette forma­ lité élémentaire, d o n t l'omission serait de nature à e n t r a î n e r des difficultés. L e s m a n d a t a i r e s qui signeront les d e m a n d e s en r e c o n n a i s s a n c e au lieu et place des i n t é r e s s é s devront j u s t i ­ fier de leur mandat par la production d ' u n e procuration. On ne saurait prendre trop de précautions q u a n d il s'agit de s t a t u e r s u r des droits de propriété immobilière. La procuration r e s ­ tera annexée à la d e m a n d e . L o r s q u e l'intéressé ne saura ou n e pourra signer, il devra, pour investir un mandataire du pouvoir de signer pour lui, avoir recours h une procuration a u t h e n ­ tique, le rappelle a ce sujet que les secrétaires de m a i r i e s ont été investis par le décret du 2 8 août 1862 des attributions d e n o t a i r e s . L e s intéressés illettrés n'auront donc pas besoin d e s'adresser aux notaires du chef-lieu pour faire établir la p r o ­ curation qui leur sera n é c e s s a i r e . L'obligation de produire l'expédition d e l'acte q u i les a i n ­ vestis de leur qualité est imposée aux mandataires l é g a u x , t e l s q u e tuteurs., c u r a t e u r s , liquidateurs, etc. (article 3 ) . Dans le b u t de prévenir toute difficulté, j ' a i cru devoir d é t e r ­ m i n e r les h e u r e s pendant lesquelles les d e m a n d e s d e v r o n t ê t r e déposées au Secrétariat général du g o u v e r n e m e n t . Ce dépôt a u r a lieu d a n s l'une des salles du Secrétariat général (article 4). L'opération du dépôt de la demande en r e c o n n a i s s a n c e e t d e s pièces a n n e x e s constituant un acte i m p o r t a n t , l'article 5 prescrit que le dépôt sera effectué par l'intéressé l u i - m ê m e ou par un m a n d a t a i r e . Les termes de l'article 4 du d é c r e t du 3 avril 1900, ne comportaient pas d'autre manière d'effectuer ce dépôt. Les d e m a n d e u r s des quartiers que leurs occupations ou leur

Bulletin officiel de la Guyane française (1901)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1901)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement