Page 169

— 31 — Art.

164.

personnes

L'entrée

se

blissement, sœurs

des

ou

165.

Art.

d a n g e r

risé

à

Art.

166.

jour,

La

nuit

dernière Art.

167. d u

sa

chevet.

lorsqu'un

famille

Les

devront

Cette

malade

pourra

sera

être

permission

amis des personnes

seront six

offices.

a u t o ­

ne

sera

médecin.

et

n e

d a n s

la

heures

peut

se

décédées

salle

déterminées

et dix

morts

L'éclairage service

assuré

salle. Les

entre

des

de

séjourner

qui

les

réta­

par

du

des le

à

l'Hô­

morts

:

le

P h a r m a c i e n -

soir.

prolonger

au-delà

d e

cette

heure.

salles est par

parents

heures

la

son d u

des

et infirmières

exceptionnelle,

à

p o u r de

personnes.

m e m b r e

p o u r r o n t

veillée

beoins

nuit

Les

a u x

gérant,

un

libre

supérieur

heures

ces

m e s u r e

la

aux

salles

q u e s u r l'avis

pital-liospice

la c h a p e l l e

à

sera

personnel

les i n f i r m i e r s

mort,

passer

accordée

à

du

à défaut

des

P a r

de

l'Hôpital-hospice

a u p r è s

allant

salles ou

refuser l'entrée

en

d e

r e n d a n t

et

par

fait

des

L'éclairage

dépenses

des

se

allées à

lampes

des

et c o u r s

l'huile à

huile

c h a m b r e s

d'éclairage

ou

ont

est

au

fixé

et à raison

se

fait

lieu

d'après

pétrole.

à

la

les.

Celui

d'une

des

lampe

bougie.

d'après

le

tarif

fixé

à

l'annexe. Art. naux,

168.

L'infirmier-major

bassins

propreté trois

;

fois

et

latrines

à ce q u e

les

par jour,

des aliments;

soient

p r o p r e m e n t

Art. sur

la

siles en

169.

Les

propreté de

a u r o n t

à

Les

q u e un

les

cours,

salles balayent

du

matin

ustensiles

ca­

étal constant

et

avant

les

après

de

salles

la

distri­

serviaux

malades

lavés. exerceront

salles et

afin

effets

toujours

d'en

une

vérifieront

d e m a n d e r

surveillance

rigoureuse

c o n s t a m m e n t

les

usten­

l ' é t a m a g e c h a q u e fois

qu'ils

à l'usage

séparés

d e

ceux

des

vénériens,

des

autres

galeux

malades

et e

lépreux blanchis

part. Lorsque

o r d o n n é les, au

des

visite

les

à ce

clans

besoin.

A r t . 170. seront

la

q u e

s œ u r s

des

cuisine,

tenus

infirmiers

avant

bution

veillera

soient

les

que

1 ! en c o m m i s

médecins,

tous

sera

dresse

aux

dans

les effets

l'intérêt

ayant

servi

procès-verbal

p o u r

171.

Les

un

la s a l u b r i t é , m a l a d e

servir

de

a u r o n t

soient

b u l ­

justification

entrées.

TITRE VI. — Art.

de à

denrées

et

objets

d e

DONS. c o n s o m m a t i o n

ou

de

m a -

Bulletin officiel de la Guyane française (1901)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1901)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement