Page 45

335

aux administrations coloniales les lacunes regrettables que présentaient généralement les dossiers de projets de travaux soumis à mon approbation. Jusqu'à ce jour les dispositions de cette dernière circulaire, qui contenait l'indication des documents dont la production était ju<rée nécessaire, ont, à quelques exceptions près, été complètement perdues de vue. Il est souvent résulté de cet état de choses que, dans l'examen des affaires qui lui ont été soumises, le conseil des travaux s'est trouvé dans l'alternative d'exprimer un avis hypothétique et vague, qui n'engageait pas sa responsabilité, ou de renvoyer l'examen de ces affaires jusqu'à production des renseignements manquant. En vue de prévenir le retour de faits aussi regrettables, mon intention est de tenir la main a ce que le conseil ne soit désormais >;tisi que de l'examen dés projets de construction dont les dossiers contiendraient des éléments complets d'appréciation, c'est-à-dire les diverses pièces dont la nomenclature est ci-jointe. Les administrations locales ne pourront ainsi que s'en prendre à ellesmêmes des retards que subirait l'instruction des affaires soumises a mon approbation et qui ne réuniraient pas ces conditions. Je me borne, en conséquence, à vous inviter à donner de rechef à qui de droit des ordres formels dans le sens de la présente dépêche, dont vous aurez d'ailleurs a m'accuser réception. Recevez, etc. L e M i n i s t r e S e c r é t a i r e d ' É t a l d e la m a r i n e

et d e s

c o l o n i e s ,

Comte P. DE CHASSELOUP-LAUBAT.

N o m e n c l a t u r e

d e s p i è c e s d e

à p r o d u i r e

à l ' a p p u i

d e

p r o j e t s

t r a v a u x .

l° Des dessins généraux d'ensemble et de détail, les premiers sur une échelle d'un millimètre par mètre, les seconds sur une échelle variable d'un à cinq centimètres, suivant la nature des objets à décrire. 2° lia avant-métré circonstancié, présentant tous les calculs pour toutes les espèces d'ouvrages. 3° Un bordereau des prix d'unité puisé dans les marchés les pins récents, et, à défaut, une série de sous-détails élémentaires pour chaque espèce d'ouvrages.

Bulletin officiel de la Guyane française (1861)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1861)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement