Page 14

— 304 — № 482. — C I R C U L A I R E M I N I S T É R I E L L E n° 328(ma et colonies : direction des colonies, 1 bureau). A u sujet er

c l a s s e m e n t d'écrivain

des c a n d i d a t s à la direction

r e c o n n u s d e

admissibles

à des

e

du emplois

l'intérieur.

Paris, le 31 juillet 4861. MONSIEUR LE GOUVERNEUR, l'administration de la Martinique a

consulté mon département sur la question de savoir si, lorsqu'un examen a été ouvert pour les emplois d'écrivain à la direction de l'intérieur, ceux des candidats qui ont été reconnus admissibles et qui n'ont pu être placés, à défaut de vacances, doivent être proposés, pour les emplois qui viendraient à être disponibles, concurremment avec les bacheliers ès lettres et avec les candidats appartenant déjà a un service public, ou s'il faut, à chaque vacance, ouvrir un nouveau concours. Je réponds à M. le gouverneur de la Martinique qu'au point de vue de l'émulation, comme à raison des nouvelles candidatures qui pourraient utilement se produire, il convient de faciliter aux nouveaux sujets qui se présenteraient les moyens de se taire examiner; une réunion de la commission pourrait, à cet effet, avoir lieu chaque année, ou au moins tous les deux ans. Les nouveaux candidats reconnus admissibles peuvent évidemment tigurer sur la liste avec ceux dont l'admissibilité a été précédemment établie, en suivant l'ordre qu'assignerait à chacun d'eux le nombre des points obtenus. Je fais observer, toutefois, à M. Maussion de Candé que le classement, par priorité de points obtenus, des anciens ou nouveaux candidats ayant subi l'examen, ne peut être que p o u r ordre, et qu'il ne saurait préjudicier en rien à la faculté qui lui appartient de proposer au choix de mon département les candidats qui, en dehors de leur degré d'aptitude relative, vous paraîtraient réunir les conditions les plus convenables. Il ne laut pas perdre de vue, en effet, qu'à côté de cette catégorie de candidats l'article 7 du décret du 23 décembre 4857, portant réorganisation des directions de l'intérieur aux colonies, déclare admissibles aux emplois d'écrivain, ipso facto, les bacheliers ès lettres, ceux qui appartiennent déjà à un service public, indépendamment des licenciés en droit (lesquels peuvent être nommés commis), ce qui évidemment exclut, pour les directions de l'intérieur des colonies, le c o n c o u r s proprement dit, et réduit, pour les premiers candidats, l'épreuve à subir à une constatation pure et simple d'aptitude.

Bulletin officiel de la Guyane française (1861)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1861)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement