Page 103

( 67 ) jour la nourriture réglementaire et les soins de propreté qu'exige sa conservation. Aux premiers signes de maladie, si l'étalon ne peut être ramené à Cayenne sans danger , il en sera donné avis sur-leehamp au commandant de la gendarmerie , qui en informera l'ordonnateur, afin que le vétérinaire soit envoyé immédiatement sur les lieux. Toutes les fois que ce dernier se déplacera en dehors de la banlieue, il aura droit aux vacations et aux moyens de transport réglés par l'arrêté du 21 janvier 1846. Pendant la durée de leur absence du chef-lieu, le sous-officier comptable et le cavalier chargé du pansement de l'étalon recevront une indemnité qui sera réglée conformément aux dispositions prévues en l'art. 4 du présent arrêté. ART. 1 7 . L'ordonnateur est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera enregistré partout où besoin sera et insére dans la Feuille et au Bulletin officiel de la colonie. Cayenne, le 5 mars 1846. PARISET. P a r le G o u v e r n e u r : L

Ordonnateur, CADEOT.

E n r e g i s t r é au C o n t r ô l e , F

0

64 , R e g i s t r e N° 1 9 d e s o r d r e s .

( N° 48 ) ARRÊTÉ

sur le

service

de l'abattoir public.

C a y e n n e , le 5 m a r s 1 8 4 6 .

Nous,

GOUVERNEUR

de La Guyane française,

Vu les arrêtés locaux des 20 octobre 1827 , 8 juin 1836 et 13 juillet 1842 ; Vu les décrets coloniaux des 6 juillet 1837, 28 janvier et 4 février 1844 et 3o décembre 1845 , en ce qu'ils ont de relatif avec les services de l'abattoir public et de la boucherie ;

Bulletin officiel de la Guyane française (1846)  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Bulletin officiel de la Guyane française (1846)  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Profile for scduag
Advertisement