Page 9

—7— m e n t à s o n v o i s i n a g e , e t il f a u t a l l e r a s s e z l o i n p o u r l e t r o u v e r en abondance.

Ceux

qui, dans ces conditions,

persistent

à

vouloir chasser souvent, perdent un temps énorme.

De la Pêche.

La

pêche, la pêche

maritime du moins,

offre à l ' a l i m e n t a t i o n d e s r e s s o u r c e s b i e n p l u s a s s u r é e s e t b i e n plus considérables que la chasse. On estimait, en était

consommé

annuellement,

à

la

1838,

Guyane,

qu'il

environ

un

million de kilos de poisson frais. J e ne p e n s e p a s que la pêche aujourd'hui produise a u t a n t , p a r c e qu'elle a

décliné,

comme

t o u t e s l e s b r a n c h e s d ' a g r i c u l t u r e e t d ' i n d u s t r i e . Il e s t c e r t a i n cependant

que,

si elle

était pratiquée

avec

méthode, avec

suite, et a v e c u n b o n m a t é r i e l , elle p r o d u i r a i t b e a u c o u p plus. Les

eaux

de la

Guyane,

sans être aussi poissonneuses

celles de la côte d'Afrique,

sont néanmoins

diverses sortes de poisson

qu'on

y

prend

riches, ne

et

que

si

sont pas

les tous

aussi agréables et aussi délicats, tous sont p o u r t a n t d'un bon et utile u s a g e . Les

plus

grandes

difficultés

que

c e t t e i n d u s t r i e , s o n t : la p r o m p t e

trouve

à

se

détérioration

développer du

matériel,

b a r q u e s e t filets s u r t o u t , c o n s é q u e n c e n a t u r e l l e d e l a c h a l e u r et

de l'humidité

excessive

du

pays;

l'embarras

de

vendre

i m m é d i a t e m e n t le p o i s s o n f r a i s ; les d é p e n s e s q u ' e n t r a î n e n t sa salaison et sa dessication avec j o u r s insuffisantes ; la difficulté

des installations presque toude

former

et

de

garder

des

aides-pêcheurs e x p é r i m e n t é s , actifs et s o i g n e u x . S u r les côtes d ' E u r o p e , la pêche est g é n é r a l e m e n t p r a t i q u é e p a r u n e classe moyenne,

clouée d'assez

d'aisance

pour

pouvoir

réunir

un

m a t é r i e l suffisant, assez fidèle c e p e n d a n t a u x h a b i t u d e s de vie simple

et

laborieuse

pour

v a t i o n s , allier les h a b i t u d e s et

réaliser

ainsi

cette

affronter

les

fatigues et les pri-

de culture avec celles de pêche,

économie

d'existence,

qui

permet

d'aimer et de p r a t i q u e r une industrie m é d i o c r e m e n t lucrative. On c h e r c h e r a i t v a i n e m e n t , à la pareille

population.

exercer un

Guyane,

Les Européens

métier qui exige tour

à

les

éléments

pourraient

d'une

difficilement

tour de veiller des

nuits

e n t i è r e s e t d e s u p p o r t e r p e n d a n t le j o u r le p o i d s a c c a b l a n t du

Elève du bétail à la Guyane  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Elève du bétail à la Guyane  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Profile for scduag
Advertisement