Page 5

—3— on a l'occasion de tirer du canot m ê m e ; plus du

voisinage

du

gibier

par

un

connaître, on m e t pied à t e r r e caution

et

cri

souvent,

ou des

et,

en

en silence, on p a r v i e n t

bruits

averti

qu'il faut

s'avançant avec

à le

surprendre

pré-

et

à

le

tirer. Il n ' y

aurait

rien

que

de très-praticable

t r a q u e s c o m m e o n le fait en E u r o p e sur une ligne de tireurs

postés

employer à cela pas mal de

à

des

lieux,

elle

à

à

organiser

rabattre

l'avance.

les

Mais

il

des

bêtes

faudrait

monde.

Quoique la poursuite du gibier nature

et

n'est

s o i t r e n d u e difficile

cependant

pas

par

impossible.

la Les

c h i e n s s u i v e n t la piste d u g i b i e r ; i n d i q u e n t p a r l e u r s a b o i e m e n t s s a m a r c h e et le r a b a t t e n t s u r le c h a s s e u r ,

la

chasse

a u t a n t q u ' i l p e u t e t s e p o s t e l à o ù il p e n s e q u e l a b ê t e

qui

suit

pourra

passer. Q u a n d on chasse près d'une rivière, c'est souvent

sur

u n canot l é g e r q u e l'on suit les chiens. Q u o i q u e le c l i m a t é n e r v a n t d e l a G u y a n e f a t i g u e u n p e u l a constitution du chien, c'est

encore

un

des

p r ê t e n t le m i e u x à le s u p p o r t e r . O n p e u t ,

animaux avec

des

une nourriture convenable, y entretenir des chiens en bon é t a t et en p e r p é t u e r la r a c e . de vigueur qu'en F r a n c e et

ne

Toutefois

durent

pas

qui

se

soins

et

courants

ils o n t

aussi

On en perd de t e m p s en t e m p s d'accident et de

moins

longtemps.

maladie.

t i g r e s ( j a g u a r s ) e n t u e n t q u e l q u e s - u n s . Il f a u t p r e n d r e de ne p a s les élevé

des

faire

trappes.

chiens

p r o m p t e m e n t ; en quelques

mal

entretenus

générations

à la chasse.

Un

quelques

allées

propriétaire plus

facile

tracées

qui et

ils p e r d e n t

fructueuse

méthodiquement

entretenant des sentiers,

et

de

plus

a u r a le g o û t de la plus

dressant

un

dans plan

aient

dégénèrent

taille, d e v i e n n e n t m a i g r e s et grêles, et n e sont

p o u r r a la r e n d r e

garde

chasser dans des bois où les n è g r e s Les

Les

en la

leur

propres chasse, perçant

forêt,

en

sommaire

du

p a y s qui l'entoure, dans u n r a y o n de d e u x ou trois lieues. C'est l e m o y e n de c h a s s e r a v e c f r u i t e t s a n s r i s q u e d e

s'égarer.

On se sert encore de piéges et particulièrement de trappes. Ce sont de

grosses pièces

de bois,

élevées

et

soutenues

en

Elève du bétail à la Guyane  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Elève du bétail à la Guyane  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Profile for scduag
Advertisement