Page 95

DEGRÉS

DU

MÉRIDIEN.

65

fucceffive des angles horizontaux, ne laiffe pas d e différer de près de deux minutes de la direction vraie de c e même coté, lorfqu'on a égard à la convergence des Méridiens. P repréfente le Pole Sud; Q Quito; Q P le Méridien de cette ville, auquel on veut rapporter la direction obfervée d'un côté O S d'un Triangle quelconque. O P eft le Méridien de l'Obfervateur; TOP

la tangente de ce même Méridien,

laquelle en repréfente la direction au point O. Par la fùite des Triangles horizontaux, qu'on a confidérés comme dans un même plan, on a trouvé la valeur de l'angle SOR,

entre le

côté SO & la, ligne OR parallèle à QP, Méridien de Quito, 8c qu'on a prife pour le Méridien du point O. Mais l'angle véritable, que forme le côté S O avec le Méridien du point O, eft l'angle SOT,

compris entre la tangente OT & la

ligne OR parallèle à QP. C'eft cet angle qu'il a fallu chercher à chaque obfervation d'azimuth ; pour pouvoir comparer la direction obfervée par l'azimuth, à la direction conclue par l'addition fucceffive des angles horizontaux, depuis la première direction obfervée.

A R T I C L E Explication Diftances

des Colonnes

& XII

entre les Méridiens & les des

LA

XI

XVIII. de la Table : Parallèles

Signaux.

longueur & la direction d'un côté

quelconque de

Triangle étant connues, on peut, de l'une de fes extrémités, mener une perpendiculaire, de l'autre une parallèle à là

I.

Planche fig. 5.

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement