Page 309

j

NOUVEAU D'UNE

MESURE

PROPRE

Extrait

INVARIABLE,

A DEVENIR

d'un Mémoire

l'Académie

UNIVERSELLE.

lu h l'affemblée

publique

de

des Sciences, le 24 Avril 1748, par

U

PROJET

M. de la C o n d a m i n e .

N E mefure fixe & invariable, à laquelle la fuite des fiècles ni la diftance des lieux n'apporteroient aucune altération,

a été defirée dans tous les temps *. Combien d'avantages la Société en général, & les Sciences en particulier, ne retireroient-elles pas d'une pareille mefure! J e reponds dans !a première partie du Mémoire, dont je donne ici l'extrait, aux objections qu'on peut former contre tout projet d'une Mefure univerfelle. Dans la

feconde, je pro-

pofe celui que j'ai toujours eu en vue dans toutes les expériences du Pendule, que j'ai faites dans le cours de mon voyage à l'Equateur; & j'expofe les nouveaux moyens que ce voyage a fournis pour l'exécution de ce projet. Les objections fe réduifent à trois. 1.° Une mefure uniforme, felon quelques Spéculatifs, eft inutile, & même contraire au bien du commerce. 2 . ° C e projet, quand il feroit utile, paroît être d'une difficulté impraticable dans l'exécution. 3.° Les différens peuples pourront-ils jamais s'accorder fur le choix d'une mefure commune ? La première objection ne mérite une réponfe férieufe que *

* Huygens, de Horologio ofcillatorio, Prop. XXV.

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement