Page 292

262

MESURE

DES

TROIS

PREMIERS

Princip. math. Lib. III, prop. XX), & dont on doit la p r e m i è r e Mémoires de

l'Acad. 1735, page 98.

démonftration à M. de Maupertuis, les degrés du Méridien doivent croître de l'Équateur au Pole, à très-peu près, comme les quarrés des finus des latitudes; mais ni les mefures actuelles des degrés, ni les expériences de la longueur du Pendule fous différens Parallèles, ne peuvent fe plier à cette loi.

Mémoires de

l'Acad, 1744. page 297

M. Bouguer a trouvé que les quatre mefures que nous avons des degrés terreftres, favoir; celles des degrés du Méridien, à Paris, à Tornea Sí à Quito, & celle du Parallèle dû 4 3 11/2degréen France, ne s'éloignent pas du rapport des quatrièmes puiffances des finus de latitude. Mais n'y a-t-il pas lieu de craindre que la mefure d'un nouveau degré, que j'ofe prévoir que nous aurons bien-tôt & de bonne main, ne nous oblige à chercher un nouveau rapport, qui ne conviendroit peut-être pas mieux aux différences obfèrvées entre les longueurs du Pendule à différentes latitudes.

A R T I C L E

XXXI.

Conclufion. D E U X grands hommes du fiècle paffé ont donné naiffance à l'opinion de la Terre aplatie vers les Poles. Huygens, par la feule théorie des forces centrifiiges, de laquelle il eft l'inventeur, Newton, par des conféquences tirées de la même théorie, & de celle de fon fyftème de la Gravitation univerfelle, devenu aujourd'hui la clef de toute la Phyfique célefte, ont établi l'un & l'autre, que la Terre eft un Sphéroïde, dans lequel l'axe de rotation eft plus court que le

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement