Page 280

250 M E S U R E

DES

TROIS

PREMIERS

l'obfervatoire avec leurs montures, & qu'elles étoienf en effet telles que je les fuppofe : or il eft clair, que pour donner à la perche, garnie de fa monture, la mefure exacte d'une toile, il faifoit que le bois fût coupé plus court de quelques lignes que fa jufte mefure ; & ce bois, en fe defféchant, étoit difpofé à entrer plus avant dans la douille au moindre effort ; ce qui devoit néceffairement raccourcir la mefure : & l'on ne peut nier que celui qu'il faifoit faire poour ferrer la vis qui joignoit les deux perches, ne fût très-propre à produire le même effet, auffi bien que le moindre choc, à l'une des extrémités. Enfin, M. Picard nous apprend, que les deux mefures ainfi ajuftées, & de 4 toifes chacune, fe pofoient fur le terrein bout à bout alternativement, circonftance & manière d'opérer qui donnent lieu de juger, qu'en approchant une perche de l'autre pour les faire fe toucher exactement, la dernière pofée pouvoit faire reculer imperceptiblement la première; fur-tout ces perches étant rondes, légères, & très-propres à gliffer f u r un pavé uni, tel que celui d'un grand chemin des environs de Paris. Je remarquerai ici en paffant, que c'eft pour prévenir un femblable inconvénient, que nous avons toujours employé dans nos mefures actuelles, trois perches au moins ; en telle forte, que lorfqu'on en relevoit une, il en reftoit au moins deux fur le terrein: afin qu'en pofant la dernière, le petit choc, qui feul pouvoit nous affurer de fon contact avec la précédente, ne pût faire reculer celle-ci ; d'ailleurs cet accident étoit d'autant moins à craindre, que nos perches, longues de 15 ou de 2 0 pieds, & dreffées d'équerre fur leurs quatre faces, avoient un pouce & demi fur deux pouces de gros ; & qu'ainfi

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement