Page 267

DEGRÉS

DU

MÉRIDIEN.

237

un degré. La Terre eft donc moins courbe, & approche donc plus d'un plan vers le Pole ; donc la Terre eft un fphéroïde aplati. O n tire la même conféquence de la comparaifon de toutes les mefures du degré du Méridien, tant de fois répétées en France, en Lapponie & au Pérou; ce qui décide, fans appel, la queftion qui partageoit les Savans depuis près d'un fiècle. Mais quelle eft la mefure de cet aplatiffement, & dans quel rapport croiffent les degrés de latitude en approchant des Pôles? C'eft ce que nous ignorons encore, & ce qu'il n'eft peut-être pas poffible de favoir; au moins fans avoir un beaucoup plus grand nombre de degrés mefurés. Toutes les théories de la figure de la Terre s'accordant à faire le Méridien elliptique, on a été fondé à croire que pour en déterminer la courbure, la mefure de deux degrés fuffifoit; & qu'il faifoit feulement, pour rendre la détermination plus exacte, que les deux arcs mefurés fuffent à la plus grande diftance poffible entre l'Equateur & le Pole. Voilà quel a été le motif des deux grands voyages, entrepris pour la mefure de la Terre. O n étoit d'accord fur la longueur moyenne du degré en France ; je dis fur la longueur moyenne, car la différence des degrés voifins eft trop petite pour être reconnue immédiatement & fûrement par les obfervations. Il fembloit donc qu'il n'y eût plus qu'à comparer le degré moyen du Méridien en France, aux degrés qui devoient en différer le plus, foit par défaut, foit par excès. On a été chercher ces degrés fous l'Equateur d'une part ; & de l'autre, le plus près du Pole qu'il a été poffible : & quand même la différence de l'un, ou de l'un & l'autre de ces deux degrés à celui de France auroit pû échapper aux obfervations, on jugeoit, avec raifon, Ii

iij

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement