Page 266

236

MESURE

DES

TROIS

PREMIERS

7 0 0 toifes. Il fuffit que les Obfervateurs aient eu des yeux, pour que des différences auffi confidérables ne puiffent être attribuées à des erreurs d'obfervation, Il n'en donc plus permis de douter que le degré du Méridien ne foit plus petit près l'Équateur que vers le Pole, & de-là il s'enfuit néceffairement, que la Terre eft aplatie vers les Pôles, & rehauffée fous l'Equateur. J e n'infifterai pas fur les preuves d'une conféquence avouée de tous les Mathématiciens, que M . de Maupertuis,

&

dans fon Difcours fur la mefure du

degré au Cercle polaire (page 8),

dans plufieurs autres

ouvrages, àmife à la portée de tout le monde, en l'expofant de la manière la plus claire & la plus fenfible; je me contenterai de faire le raifonnement fuivant en faveur de ceux à qui il n'eft befoin que de rappeler leurs idées fur cette matière. L'éloignement des étoiles fixes à la Terre eft fi prodigieux , que quelque diftance que parcourût un Voyageur fur la T e r r e , il verroit toujours les mêmes étoiles répondre à fon zénith, fi la furface de la Terre étoit abfolument plane : ce n'en donc que fa courbure qui fait changer la ligne verticale de l'Obfervateur, & varier la plus grande hauteur apparente d'une même étoile. Parcourir un degré du Méridien, c'eft faire affez de chemin vers le Nord ou vers le Sud , pour que l'étoile, qui répondoit à notre zénith, paroiffe s'abaiffer d'un degré. Ainfi plus la furface de la Terre fera plate, plus il y aura de chemin à faire fur le Méridien, pour apercevoir ce changement dans le zénith.

Or les degrés du Méridien

ont été trouvés, par toutes les mefures, plus longs vers le Pole que vers l'Equateur : il faut donc faire plus de chemin en approchant du Pole, que près de l'Equateur, pour parcourir

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement