Page 178

148

MESURE

DES

TROIS

PREMIERS

ce que je l'avois fuppofée, en donnant 21/2lignes de longueur à DE.

L'erreur, qui eût été en ce cas d'une

demi-feconde,

& par conféquent imperceptible, fera donc déformais cent fois trop petite pour être aperçue. J'ai donc pû négliger fans fcrupule dans le calcul précédentlepoids de la lunette, ainfi que celui de la règle de chan adoffée au rayon du Secteur ; & cela quand on voudroit fuppofer la flexion du tout, double ou triple, ou même décuple de celle que prendroit la barre

toute feule. Il s'enfuit de tout ceci, que ni la flexion du rayon provenante de fon propre poids, ni celle d'une lunette de même longueur, appliquée fur le rayon, & faifant pour ainfi dire corps avec lui, n'ont pû caufèr aucune erreur fenfible dans nos obfervations. J'ai épargné au Lecteur le détail des calculs précédens, & de plufieurs autres qu'il m'a fallu faire, à quoi il n'y a de mérite que le courage néceffaire pour en furmonter l'ennui.

A R T I C L E

Continuation De

X.

du même fujet.

la flexion du rayon dans le plan perpendiculaire trument;

& du parallélifme

a. celui de l'inf-

de la lunette à ce même

plan.

TОUT ce qui a été dit jufqu'ici de la flexion du rayon, ne regarde que celie qui peut fe faire dans le plan du Secteur. Quant a la flexion dans le fens perpendiculaire à ce même plan, elle ne pourroit être d'une conféquence dangereufe, qu'autant qu'elle altéreroit la figure de l'inftrument, en changeant la pofition du centre à l'égard de l'arc; & c'eft ce qui n'a pû

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement