Page 171

DEGRÉS

DU

MÉRIDIEN.

141 une trop confidérable, pour n'être que la fomme de ces petites erreurs dont

les obfervateurs les plus attentifs ne

peuvent quelquefois fe garantir. C'eft ce qui m'a engagé à examiner fcrupuleufement les différentes caufes qui ont pu nuire à la jufteffe de ces obfervations, & à évaluer les effets de ces caufes. J e parle ici de celles qui ne fe préfentent pas au premier coup d'œil, & auxquelles ont fait ordinairement peu d'attention. J e vais rendre compte de cet examen, que je terminerai en propofant ce que je crois le plus vraifemblable & le plus propre à expliquer pourquoi l'erreur de nos premières obfervations en 1 7 3 9 , nous avoit fait conftamment trouver la diftance de l'étoile au zénith, plus petite que la véritable.

A R T I C L E Examen

des différentes jufteffe Des

effets

du froid

caufes des

VIII. qui peuvent

nuire à la

obfervations.

& du chaud fur

notre

Secteur.

J ' A I remarqué dans la defcription du Seceur (art. 11), que fon limbe étoit formé d'une règle de cuivre, attachée avec des clous de même métal, rivés fur une bande de fer, laquelle étoit foûtenue d'une règle de chan pareillement de fer ; ainfi. quoique la matière propre du limbe fût plus fufceptible de dilatation & de condenfation que la bande de fer qui lui fervoit d'appui, ce dernier métal réfiftant à l'effort du cuivre, ne lui permettoit pas de fe dilater, ni de fe contracter plus que le fer même. On peut donc regarder notre Secteur, dont V iij

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement