Page 123

DEGRÉS

DU

MÉRIDIEN.

93

Méridienne totale qui en eft la fomme. Je conclus, en répondant directement à la queftion que je me fuis propofée ; que toute erreur d'obfervation qui feroit trouver par le calcul le dernier côté d'une fuite de Triangles plus long qu'il ne l'eft réellement, ne fera pas néceffairement, & dans tous les cas, attribuer trop de longueur à une ligne qui traverfèroit cette fuite de Triangles, comme la Méridienne fait ici ; mais que dans le cas dont il eft queftion, il y a un trèshaut degré de probabilité, ce qui fait prefque une certitude morale, que la même caufe d'erreur qui a fait trouver la Bafe de Tarqui plus longue par le calcul que par la mefure actuelle, nous a fait auffi conclurre notre Méridienne plus longue qu'elle ne l'étoit en effet. Il ne refte plus qu'à évaluer cet

A R T I C L E

De

combien

une différence

dune

excès.

X X V .

toife fur la Bafe de

T a r q u i doit changer la longueur de la Méridienne. IL

y a un nombre infini de fuppofitions d'erreurs poffibles

qui feroient toutes trouver par le calcul la Bafe de Tarqui trop longue d'une toife. Comme il n'y a point de raifon abfolument décifive pour préférer l'une de ces fuppofitions à l'autre, il eft à propos de prendre un milieu entr'elles : & ce milieu fè peut chercher par différentes voies. O n pourroit fuppofer, mais gratuitement & fans aucune vrai-femblance, que tous les angles qui précèdent le Triangle fur la Bafe de Tarqui, font exempt d'erreur, & que l'erreur d'une toife, ou de 1/ 5000 qu'on a trouvé de trop dans le

O iij

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Journal du voyage fait par ordre du Roi à l'Equateur  

Auteur : Charles-Marie de La Condamine / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documen...

Profile for scduag
Advertisement