Page 98

86

LE CACAOYÉR

tard écimés d'après les mêmes règles et l'arbre aura acquis sa forme définitive. D'une manière générale, il importe d'empêcher l'arbre de trop s'élever pour provoquer plutôt son accroissement en largeur : on évite, par là, de donner trop de prise au vent et on facilite la cueillette. La hauteur maxima doit être de trois ou quatre mètres. La taille se fait toujours un peu avant la saison des pluies et après la récolte, si l'arbre est déjà en rapport. La section doit être faite de haut en bas et très nette : une serpette est préférable à un sécateur. On coupe les gourmands au ras du tronc ou de la branche. 11 vaut mieux couper chaque année que tous les trois ou quatre ans car il est bon de faire, chaque fois, le moins de blessures possible. Les parties enlevées doivent être ramassées et brûlées; sinon, on risque d'attirer les insectes. Nous avons dit qu'on supprime les bananiers vers cinq ou six ans. Enfin une dernière précaution doit être de débarrasser les cacaoyers des plantes grimpantes ou epiphytes (Broméliacées, Loranthacées) qui envahissent le tronc et qui pourraient entraver la floraison, puisque les lleurs se forment sur ce tronc et sur les grosses branches. On évite même pour cette raison, aux Antilles, de choisir comme arbres-abris les érythrines qui, dans ces régions, se couvrent facilement de toutes ces plantes, et les communiquent ensuite aux cacaoyers. Cultures intercalaires. — Pendant les quatre ou cinq premières années de la plantation, tant que les cacaoyers ne rapportent pas encore, on a tout avantage à utiliser le terrain entre les pieds, en y cultivant des plantes diverses, de rapport immédiat. Ces cultures, sans conséquences fâcheuses pour les cacaoyers, tiennent au contraire le sol exempt de mauvaises herbes et constamment remué et maintiennent sa fraîcheur. Nous avons déjà cité le manioc, qui offre cet autre avantage d'ombrager le tout jeune cacaoyer. On le plante un

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement