Page 94

82

LE

CACAOYER

Semis et plantations. — Le cacaoyer peut être multiplié par boutures, mais on préfère presque toujours le semis. Pour le choix des graines, la préoccupation du planteur doit être à la fois de se procurer les variétés convenant le mieux au terrain dont il dispose et de ne semer que des graines bien développées. Il ne faut pas oublier non plus que ces graines perdent très rapidement leur pouvoir germinatif. Si donc on peut recueillir sur place, dans les anciennes plantations, les semences voulues, on ne doit cueillir les fruits que huit jours environ avant les semis : on ouvre avec soin les plus beaux, ceux qui paraissent « le plus à point », et on choisit les graines bien conformées. Lorsque ces graines doivent être apportées d'autres pays plus ou moins éloignés, leur altération rapide est un obstacle sérieux ; aussi a-t-on cherché les moyens de conserver le plus longtemps possible leur pouvoir germinatif. M. A. Vergnes, de la maison Ancel-Seitz, au Congo français, a réussi à conserver des semences de cacaoyer pendant un mois en les disposant par lits alternant avec des couches de terre fine ou de sable frais, dans une caisse quelconque : les graines peuvent commencer à germer en cours de route ; elles sont replantées en paniers à l'ombre, à l'arrivée. Plus récemment, M. Chalot a indiqué un tout autre procédé, qui consiste dans l'envoi, non plus de graines, mais de fruits entiers : ces fruits, légèrement jaunes, c'est-à-dire non arrivés à complète maturité, sont plongés dans de la paraffine liquéfiée à une douce chaleur ; on s'assure que leur surface en est régulièrement couverte, puis on les enveloppe séparément dans du papier ordinaire et on les emballe dans une caisse. Des fruits traités de cette manière ont été envoyés à Tunis : au bout de plus d'un mois, les graines mises en terre ont germé presque toutes. Peut-être n'auraient-elles pu être conservés plus longtemps, mais leur vitalité n'en a pas moins été prolongée. Dans tous les cas, les graines extraites des fruits sont mises à sécher avec précaution, avant d'être semées, afin d'être débarrassées de toute la substance sucrée qui les enveloppe

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement