Page 85

ÉTUDE CHIMIQUE ET COMMERCIALE

DES CACAOS

73

La France a, d'autre part, pendant cette même année, exporté : Angleterre Allemagne Pays-Bas · Belgique Suisse Autres pays étrangers Colonies françaises. .

1.700.435 kilogs. 4.349.798 » 3.190.920 » 974.985 » 1.875.118 » 029.945 » 1.925 » 12.723.126

»

Ces 12.723.126 kilogrammes ont été vendus 19.975.308 francs ; et on remarquera que les exportations ont été faites surtout pour l'Allemagne et la Hollande; la Suisse occupe le troisième rang. Quant aux pays producteurs qui nous envoient leurs cacaos, on voit, par le premier tableau, que ce sont surtout le Vénézuéla, les possessions anglaises de l'Amérique centrale et le Brésil; viennent ensuite, par ordre d'importance, l'Equateur, Haïti et la Colombie. Les divers ports de débarquement ont reçu, en 1897, les quantités suivantes : Le Havre Bordeaux Nantes Marseille Saint-Nazaire. Totaux

17.390.300 kil. au prix de 27.308.900 fr. 2.603.900 » » 4.102.100 » 1.916.000 » » 3.071.900 » 375.307 85.100 » 134.200 » 2.370.607

Les cacaos importés à Marseille sont expédiés principalement du Brésil (264.287 kil., en 1897), de la Guadeloupe (47.881 kil.), du Vénézuéla (37.941 kil.), des Indes anglaises (6.213 kil.), de l'Amérique anglaise (4.175 kil.), de la Martinique (1.978 kil.).

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement