Page 79

ÉTUDE CHIMIQUE ET COMMERCIALE DES CACAOS

67

moyennes étaient : 18 millimètres de longueur, 12 millimètres de largeur, 8 millimètres d'épaisseur. Les fèves du deuxième échantillon, à coque de même couleur, à section gris noirâtre, à saveur également forte et un peu âcre, étaient plus plates et plus larges. Leurs dimensions moyennes étaient : 22 millimètres de longueur, 15 millimètres de largeur, 7 millimètres d'épaisseur. Toutes les deux sont arrondies aux extrémités et rétrécies dans la région opposée à la radicule. Ces caractères sont à peu près ceux qu'indique M. Zipperer pour les Ariba et les Machala. Le deuxième échantillon, en particulier, se rapproche des Mac/ta ht. Les Guayaquil sont, paraît-il, surtout recherchés dans le Midi de l'Europe ; leur saveur forte les fait employer pour la préparation des chocolats à bon marché, dans lesquels on les mélange avec des cacaos inférieurs ou avariés, dont ils masquent le mauvais goût. Les Guayaquil valaient, en mars 1899. 96 francs les 50 kilogrammes. Les CACAOS DU GUATÉMALA ont un arome faible, mais une saveur très délicate. C'est une sorte très fine, qui est cependant rarement exportée en Europe. Les graines sont décrites par M. E. Dubois « à faces très convexes, avec une amande brun foncé et une coque peu adhérente ». Les CACAOS DU BRÉSIL sont les Para-Maragnan et les Bahia qui contiennent beaucoup de tanin. Les Para-Maragnan sont à fèves de grosseur variable. Les caractères donnés par M. Blanchet sont : « amande allongée, arrondie d'un côté, pointue de l'autre, peu ou point aplatie, à chair brune, claire ou violette; pellicule douce au toucher, d'une belle couleur rouge, se détachant facilement; saveur douce quand le cacao est bien mûr; sinon, saveur acerbe. » Ce cacao est estimé surtout quand ses fèves sont grosses. La France reçoit beaucoup de Para-Maragnan ; le prix sur le marché du Havre, en mars 1899, était de 100 à 103 francs les 50 kilogrammes, et, en juillet, de 90 à 92 francs. Les Bahia que nous avons examinés étaient à fèves petites,

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement