Page 76

64

LE

CACAOYER

contre, nous n'avons pas obtenu pour le Caracas, soit avec l'azotate de cuivre, soit avec l'acide sulfurique, les mêmes résultats que M. Trojanowsky ; ou, du moins, La Guayra seul devient bleu par l'azotate de cuivre. Les réactions des Guayaquil ne correspondent pas davantage à celles du tableau que nous avons reproduit plus haut. D'autre part, il y a presque identité, à ce point de vue chimique, entre la sorte exportée de Bombay et celle provenant de l'Indo-Chine, comme entre la sorte Accra et la sorte Fort-de-France, comme encore entre le Martinique et le Bahia n° Enfin, si l'on passe en revue les différents tableaux concernant les échantillons de la Guadeloupe, on peut presque toujours retrouver, pour l'un ou l'autre de ces échantillons, un ensemble de colorations concordant avec celle des sortes étrangères : les réactions du n° 4 Grande-Rivière sont celles du deuxième échantillon de Bahia. Et quelles différences entre les La Grivellière, Pointe-Noire et Plessis-Nogent, ou même, pour les Τrois-Rivières, entre les cacaos Roullet-Degazon et les cacaos Léo Dufau ! On ne peut, dès lors, rien conclure de façon certaine et on ne peut considérer ces déterminations chimiques que comme une indication, permettant, par exemple, de reconnaître si l'on a affaire à deux sortes différentes ; mais rien de plus. Il serait imprudent d'y voir un critérium d'origine, comme d'espérer en tirer quelques renseignements sur la valeur des sortes. 11 n'est guère plus possible, pour les raisons que nous avons données plus haut, de se fier, d'une manière absolue, aux caractères extérieurs : formes, dimensions et couleur des fèvés. Tous ces échantillons de la Guadeloupe que nous avons eus entre les mains sont on ne peut plus dissemblables entre eux. Les uns comme Pointe-Noire, de Blaine, sont plus ou moins convexes sur leurs faces larges, tandis que d'autres, comme le Crédit foncier colonial, sont aplaties, ou, tout au contraire, comme les échantillons de La Bique sont encore plus fortement bombés. Les fèves de La Barbe (1re échantillon) sont plus petites que toutes les précédentes.

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement