Page 43

ÉTUDE BOTANIQUE DU CACAOYER

31

noirâtre, à odeur agréable ; elles sont plus grandes que celles du Theobroma Cacao. Le calice est divisé, jusqu'au quart inférieur, en lobes oblongs-lancéolés, pubescents en dehors, glabres en dedans. Les pétales ont 1 centimètre de longueur; la base élargie (6 millimètres de longueur) est ventrue, à trois nervures; la languette est presque sessile, très entière, en

FIG.

16.

Feuilles des Theobroma quinquenervium, speciosum et Spruceanum (de gauche à droite).

coin à la base, largement ovale et légèrement émarginée. Le tube staminal porte inférieurement cinq groupes de glandes non entremêlés de poils : les étamines stériles sont grêles, les fertiles sont à six loges. L'ovaire est à cinq côtes, ovoïde, tomenteux, surmonté de styles soudés. Le fruit est pentagonal, tomenteux, un peu plus petit que ceux du Theobroma Cacao. Le Theobroma speciosum Spreng. est sauvage au Para.

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement