Page 206

194

LE CACAOYER

Au 1er janvier 1897, il y avait 15.000 cacaoyers à Kakamoëca et 11.500 à Touba. La propriété du Cayo comprend deux parties : l'une au voisinage de la factorerie, et l'autre du côté opposé de la lagune, à Sansa. Au 1er avril 1897, la plantation principale, voisine de la factorerie, comprenait 7.000 cacaoyers plantés en 1893, et la plantation de Sansa 40. La même maison possédait en outre, à la même date : 3.000 cacaoyers près de la factorerie de Chicambo, sur la Loëmé ; 300 à Kullu, sur la même rivière ; 375 à Mayomba, sur le Kouilou ; 6.000, plantés de 1893 à 1896, à Kakamoëka; un certain nombre encore à Touba. Dans le Bas-Ogooué, M. Housselot avait planté 2.000 cacaoyers dès 1891 ; et la Société en possédait, en 1897, 25.000, couvrant une surface de 40 hectares. Nous avons donné précédemment les comptes d'installation et d'entretien d'une cacaoyère au Congo, calculés d'après ce dernier établissement. Nous avons vu que M. Housselot, aujourd'hui régisseur de la plantation, estime que le rendement, par pied, doit être de 300 grammes au bout de la cinquième année, 500 «après la sixième, 750 après la septième, 1 kilogramme après la huitième, et 2 kilogrammes au bout de 10 ans. Le nombre des pieds par hectare est de 850. Tous ces cacaos, ainsi que ceux de quelques autres plantations, commencent à être expédiés sur nos marchés, où ils sont, paraît-il, favorablement accueillis. Les premiers envois de la Société du Bas-Ogooué et de la maison Armor ont été effectués en 1898. En 1896, la maison hollandaise récoltait 250 sacs de 50 kilogrammes au Cayo, et 20 dans la vallée du Kouilou. En 1897, la même compagnie exportait 14.000 kilogrammes. En 1898, les expéditions totales de la colonie ont été de 15.569 kilogs, dont 4.794 pour la France, et 10.775 pour l'étranger. Le prix a été de 1 fr. 47 le kilog.

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement