Page 203

LES

PAYS DE CULTURE DU CACAOYER

191

la délimiter plus haut, le cacaoyer n'a de chances de réussite que dans quelques régions très limitées, favorisées par la configuration du sol. A Nossi-Bé, dans la vallée de Sambirano, quelques colons auraient fait des essais qui paraissent devoir donner des résultats favorables. Mais, d'une façon générale, toute cette culture est encore trop nouvelle dans l'île pour qu'il puisse être fourni des indications précises sur les conditions et les frais de culture, et sur le rendement moyen qu'on peut espérer. Comme rendement, plusieurs auteurs, qui ont sans doute puisé leurs renseignements à la même source, indiquent 1.500 à 2.000 kilogrammes pour un hectare, Ces chiffres sont évidemment fort exagérés, car ils supposent une récolte peu vraisemblable de plus de 2 kilogrammes par pied; et il faut admettre — chiffre également trop élevé — 700 à 1.000 pieds par hectare. On ne doit guère compter sur une récolte de plus d'un kilogramme par pied et il ne peut y avoir plus de 600 à 700 arbres par hectare. Pour cette superficie, les frais d'entretien et de récolte sont, en moyenne, de 350 francs. Les bénéfices doivent commencer vers la huitième année. Jusqu'alors, on sème les graines de janvier à avril, dans les mêmes conditions que pour le caféier de Libéria, et ontransplante un an ou deux après, un peu avant la fin de la saison des pluies, en espaçant les pieds de i à 5 mètres. On se sert beaucoup, comme abri, de l'Albizzia Lebbeck ou bois noir (bonara des indigènes). Il y a deux principales floraisons : l'une en décembre et en janvier et l'autre en mai et juin. Les deux récoltes sont faites, la première en mai et juin, et la seconde en décembre. Les principaux ennemis du cacaoyer à Madagascar sont les rats, très friands des cabosses, et, en certains endroits, une sorte de chauve-souris, qui mange également les fruits et les graines avant leur maturité. Contre les rats on a proposé un remède, sans doute peu efficace, qui consisterait à planter çà et là, dans les

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement