Page 191

LES

PAYS DE

CULTURE DU

CACAOYER

179

Cet abandon a deux causes : l'indolence des noirs, entre les mains desquels était autrefois la culture, et la fréquence des ouragans, qui dévastent complètement les plantations et découragent les cultivateurs les mieux intentionnés. Apporté, dit-on, d'Acapulco vers 1670, soit par un pilote nommé Pedro Brabo de Lagunas, selon les uns, soit par quelques jésuites, sous le gouvernement de Salcedos, selon les autres, le cacaoyer s'était pourtant très rapidement acclimaté aux Philippines. Les sortes qu'on y récolte, et, en particulier, celles de la petite île de Maripipi (au nord-ouest de l'île de Leyte), d'Albay (dans l'île de Luçon), de l'île de Cébu et de celle de Négros, peuvent, paraît-il, rivaliser avec les meilleures d'Amérique. C'est surtout à Cébu et à Négros que la culture s'était développée jadis. Aujourd'hui, les provinces qui produisent encore du cacao sont celles de Leyte, de Bohol, de Misamis (dans l'île de Mindanao) de Cébu, de Négros et de Samar ; mais la récolte est si faible qu'elle est consommée sur place et doit être complétée par l'importation.

Indes orientales néerlandaises.

Le cacaoyer a été introduit par les Espagnols à Célèbes vers 1560, et c'est de cette île, où les indigènes l'avaient appelé Kawa Benyala (café du Bengale), que sa culture s'est étendue à Amboine d'abord, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, puis aux autres îles néerlandaises. Actuellement, on trouve des plantations : à Java, surtout à l'ouest, dans les résidences de Batavia, de Buitenzorg, de Samarang et de Préanger ; à Sumatra, sur la côte orientale, dans la contrée de Déli ; à Linga ; à Riow ; à Ternate ; à Batjan; à Amboine; et, à Célèbes, dans la résidence de Ménado. C'est exclusivement de cette dernière région que sont pro-

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement