Page 189

LES

PAYS DE

CULTURE

DU CACAOYER

177

Avec des conditions climatériques aussi favorables, il n'en est que plus regrettable qu'on n'apporte pas à la culture du cacaoyer ni à la préparation du cacao dans l'île tous les soins nécessaires. Le directeur du jardin botanique, M. Hart, jetait, en 1897, le cri d'alarme. Après M. Morris, il faisait remarquer que la qualité du cacao de la Trinidad allait toujours diminuant depuis dix ans et que les chocolatiers se plaignaient de sa saveur amère. La cause en est due, selon M. Hart, à l'importation de plants nouveaux, dont beaucoup proviennent de Ceylan, et qui, sans doute, poussent vite et résistent bien aux maladies, mais donnent un produit inférieur. Les sortes de cacaos obtenues aujourd'hui à la Trinidad sont nombreuses, mais les bonnes sont en minorité ; et, si ces habitudes se perpétuaient, fait remarquer M. Hart, une dépréciation définitive des cacaos de l'île serait à craindre. A cette première cause il faut en ajouter une seconde, que signale M. Landes et qui est plus grave encore parce qu'il est plus difficile d'y remédier : presque tous les propriétaires de cacaoyers, n'ayant que de petites plantations, cultivent simultanément des légumes et des fruits, et ne peuvent ainsi apporter à la fermentation qu'une attention sommaire. Souvent même les bonnes méthodes leur sont inconnues. L'île expédie ainsi des cacaos mal préparés et provenant de sortes inférieures. Quoi qu'il en soit, jusqu'en ces derniers temps, une grande partie de ces expéditions était faite à destination de la France, Ainsi, en 1896, nos ports recevaient 3.877.000 kilogrammes de cacao de la Trinidad, c'est-à-dire presque le tiers de la production de l'île, alors que les exportations pour l'Angleterre étaient beaucoup moindres. Il semble qu'un déplacement se produise à l'heure présente. Pendant le dernier semestre de 1898, les exportations ont été, en effet, ce qui, depuis longtemps, n'avait pas eu lieu, plus fortes pour l'Angleterre que pour la France. Il importe d'autant plus d'indiquer les raisons de ce chanLe Cacaoyer.

12

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement