Page 188

176

LE CACAOYER

elles ont clé formées, presque toutes, par la réunion de plantations plus petites, que les premiers possesseurs ont dû, à un moment donné, abandonner, par suite d'une concurrence trop vive. Presque toute l'étendue actuellement consacrée à la culture du cacaoyer, et estimée approximativement à 20.000 hectares, est divisée en petites propriétés dont la plupart n'ont que 5 à 25 hectares de superficie. Dans la plupart, la variété plantée est le Forastero, qui a remplacé les anciens Criollo, si nombreux autrefois, mais aujourd'hui presque tous disparus. Par le tableau précédent, on a déjà pu se rendre compte du rapport que fournissent ces arbres, à l'hectare, sur diverses propriétés. D'après la Commission royale, ce rapport, sur les bonnes propriétés, s'élève à 280 kilogrammes par hectare, soit 0 kilogramme 464 par arbre. Exceptionnellement la production, sur une propriété de 446 hectares, s'est élevée à 112.500 kilogrammes, soit 770 kilogrammes par hectare et 1 kilogramme 252 par arbre. Mais le plus souvent, à part quelques exceptions de ce genre, la production est à peu près la même qu'à la Grenade. Elle s'affaiblit même encore quand la plantation est composée d'arbres âgés et mal entretenus ; c'est à peine si, dans ces conditions, on récolte 150 kilogrammes par hectare, c'est-à-dire 250 grammes par arbre. Ce fait se produit surtout dans les districts où l'on cultive le cacao depuis une époque lointaine. Le sol de ces plantations, situées pour la plupart dans les vallées formées par les montagnes qui courent au nord de l'île, parallèlement à la côte, semble aujourd'hui épuisé ; et les récoltes sont bien plus abondantes dans le centre de l'île, où les plantations ne datent que d'une vingtaine d'années. Nous avons dit ailleurs encore qu'on fait quelquefois, à la Trinidad, durer les plantations indéfiniment en laissant pousser un gourmand sur les vieux arbres. Mais, même indépendamment de cette précaution, il semble que les cacaoyers vivent et rapportent très longtemps à la Trinidad ; des arbres de 30 et 35 ans fournissent encore de très bonnes récoltés.

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement