Page 182

170

LE

CACAOYER

Toutefois, au dire de M. Landes, certaines raisons, relatives à la distribution de la terre, portent à croire que cette extension sera rapidement arrêtée. Les plantations de l'île sont entre les mains d'un petit nombre de personnes.

La Grenade.

La Grenade, où le cacaoyer fut introduit, en 1714, par des Français, est une des îles des Antilles qui doivent attirer ici, tout particulièrement, notre attention, car le cacao est aujourd'hui, de beaucoup, le principal produit d'exportation, comme l'indique le tableau suivant des articles expédiés par la colonie anglaise en 1896 : Cacao Muscades Coton Campêche . . . . Cola · . Café

3.462.97ο francs. 524.575 » 88.575 43.325 » 3.325 » 1.550 »

Quant au sucre, dont la Grenade produisait 20.000 tonnes en 1831. il en a été exporté pour 375francs en 1896, et le pays doit s'approvisionner au dehors. C'est le cacaoyer qui a remplacé la canne, et l'île se livre aujourd'hui presque exclusivement à cette culture. Dans ce pays très montagneux, les premières plantations furent faites sur les hauteurs, au-dessus des sucreries alors ouvertes; mais on s'est aperçu, en ces dernières années, que les résultats étaient meilleurs dans les terres basses et c'est surtout depuis ce moment que la culture s'est propagée dans toute l'île. La surface plantée de cacaoyers était, en 1895, de 8.000 hectares, répartis en un grand nombre de propriétés.

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement