Page 162

150

LE CACAOYER

Equateur.

Le cacao est aujourd'hui une des grandes richesses de l'Equateur; et la république donne une extension de plus en plus grande à ses cultures. Alors qu'il y a une quinzaine d'années les cacaos n'y valaient que 10 k 12 sucres (50 à 60 francs) les 46 kilogrammes, ils atteignent aujourd'hui les prix de 20 à 22 sucres (100 à 110 francs). Presque toute la récolte est concentrée à Guayaquil, où elle est chargée à destination de l'Europe ou des Etats-Unis. Pendant les années fiscales 1891-92 et 1892-93, il a été expédié de ce port : 1892 10.966 tonnes 2.332 » 1.752 »

1893 13.093 tonnes provenant d'Ariba. 3.077 » » de Machala. 1.782 » » de Balao.

En 1893, les expéditions ont été faites surtout par les Compagnies suivantes : Compagnie générale transatlantique via Panama Hambourg American Steam Packet et C° Compania transatlantica de Barcelona R. Mail Steam Packet et C° Compagnie maritime du Pacifique via Magellan.. Compagnie Allemande Cosmos Aux 18 millions de kilogrammes cette année 1893, il faut ajouter les par les autres ports de l'Equateur, et Esmeraldas, et dont le total est environ.

52.479 sacs. 43 .857 » 3.002 » 49.250 » 88.714 » 1.703 »

exportés de Guayaquil, en petites quantités expédiées tels que ceux de Caraquès de 1.200.000 kilogrammes

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement