Page 102

90

LE CACAOYER

Acide phosphorique. . 2.03 Potasse 3.37 Chaux . 37.38 Magnésie 3.58 On aura donc tout avantage à brûler sur le terrain même de la cacaoyère, comme nous l'avons déjà dit, tous les arbres et arbustes abattus au moment du défrichement et à répandre ces cendres sur le sol. D'autre part, en consultant le tableau X, on constate que les cosses des fruits, bien plus que les graines, contiennent de grandes quantités de potasse. Il sera facile de restituer cette potasse au sol, en recueillant les gousses après l'extraction des graines et en enfouissant ces gousses dans la cacaoyère. On pourra enfouir aussi les bananiers abattus. Un complément d'azote et d'acide phosphorique pourra être donné sous forme de tourteaux de coton ou d'engrais de ferme. M. le docteur Guérin, membre de la Chambre d'agriculture de la Basse-Terre, prétend que le guano, partout où il a été employé, a été plutôt nuisible qu'utile. Dans les terres qui, comme presque toutes celles de la Guadeloupe, sont dépourvues de calcaire, M. le docteur Guérin conseille l'épandage de 40 à 50 hectolitres de chaux par hectare. L'efficacité du chaulage ne se fait guère sentir qu'au bout d'un an. Durée et rendement des cacaoyers. — Le cacaoyer, avonsnous dit, commence à rapporter vers l'âge de cinq ou six ans. C'est vers la dixième ou douzième année qu'il atteint en général toute sa force, et il se maintient jusqu'à vingt ou vingtcinq ans. Passé cet âge, l'abondance de la récolte diminue plus ou moins rapidement suivant le climat et le terrain, et suivant aussi les soins donnés à la plantation. La plupart des cacaoyères sont épuisées à trente ans ; c'est par exception qu'on en conserve pendant quarante ou cinquante ans. M. Landes cite pourtant à la Trinidad une propriété qui appartient à M. Léotaud, ancien consul de France, et où se

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement