Page 98

92

CHAPITRE

V.

semble capable de traîner et de porter des fardeaux. Les indigènes n'avaient cependant pas su l'assujétir, et ils n'en tiraient aucun service. N o u s fîmes à Cayenne la connaissance Jean-Jacques A y m é , m e m b r e

de

d u conseil des

cinq-cents , déporté en exécution d u décret d u 1 8 fructidor, mais qui n'avait p u être e m b a r q u é en m ê m e temps que nous. Il nous arriva, une nuit, d'être tout à coup éveillés par des talons fort b r u y a n s , qui se firent entendre sur l'échelle de meunier par laquelle on montait à notre grenier. Bientôt le bruit redoubla, et l'on aurait cru q u e deux o u trois personnes dansaient en sabots sur u n parquet. Je criai : « Q u i est là? » Le bruit cessa, mais r e c o m m e n ç a bientôt après. D e la vaisselle, qui était dans u n baquet, fut r e m u é e , des vases pleins d'eau renversés ; j'eus beau crier, o n ne m e répondit pas. A u bout d'un quart d'heure , importuné de ce jeu bizarre , et voulant mettre fin à m o n incertitude , je m e levai, je cherchai, et ne trouvai personne. Le bruit cessait q u a n d j'approchais , et recommençait quand j'étais éloigné. J'entendais aussi quelques m u r m u r e s et une sorte de sifflement. Laffon ne devinait pas m i e u x q u e m o i ce que ce pouvait être. Tout à coup le vacarme redoubla , et l'inconnu continua de nous braver par sa danse bruyante.

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement