Page 96

90

CHAPITRE

V.

fatigue, causée par une longue m a r c h e ,

me

força de m'asseoir près d'un ruisseau. J'y étais à peine, qu'une grosse m o u c h e bleue m e fit sur l'avant-bras une piqûre vive, suivie d'un gonflem e n t subit. Je m e relevai, et au m ê m e instant j'éprouvai u n accident semblable à la jambe. M o n nègre appliqua aussitôt sur les deux tum e u r s u n peu de terre délayée. Je fus soulagé , mais il m e resta u n m o u v e m e n t de fièvre qui ne s'abattit que le lendemain. N o u s arrivâmes à Cayenne en plein jour, et nous traversâmes cette ville au milieu des baïonnettes de nos conducteurs. N o u s espérions , qu'en conformité d u code pénal , on nous livrerait sans retard aux tribun a u x , et que nous allions connaître les causes d'une détention et d'une translation aussi viol e m m e n t exécutée (1). N o u s fûmes déconcertés et très-affligés quand

le c o m m a n d a n t

de la

place nous apprit qu'il n'y avait ni dénonciation, ni plainte contre n o u s ; « q u e notre enlèvement » n'avait d'autre cause q u e le bruit répandu de » la prise de Surinam par les Anglais , et la » crainte qu'ils ne vinssent de là nous enlever » de Sinnamari. Vous êtes consignés à l'hôpital,

(1) C o d e des délits et des peines , article 6 3 4 .

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement