Page 76

CHAPITRE QUATRIÈME.

C o u r a g e de R o u c h o n , de M e i l l a n d . — D e la déportation. D u b a n n i s s e m e n t . — D e l'exil.—De l'ostracisme.

U N fragment de gazette nous apprit q u e , le 18 brumaire an VII (8 n o v e m b r e 1 7 9 8 ) , PoulainGranprey avait proposé u n e résolution portant confiscation des biens des proscrits qui auraient fui d u lieu de la déportation, o u ne s'y seraient pas rendus. Cet acte prouve jusqu'où peut aller la fureur des factions, car, après u n a n , il n'y avait plus de motif pour aggraver le m a l h e u r des h o m m e s atteints par les lois de fructidor. L a cause de cette persécution nous était inc o n n u e , et nous N o u s fûmes u n

ne pouvions

qu'en gémir.

peu soulagés en recevant les

discours par lesquels R o u c h o n , dans le conseil des cinq-cents , et Meilland, dans celui des anciens , résistèrent à ces actes de haine. R o u c h o n , à la tribune, eut le courage de dire a u x auteurs d u projet « que jamais les règnes de N é r o n et de » Caligula n'avaient présenté ce raffinement de

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement