Page 72

66

C H A P I T R E III.

républicain. S'il balance entre César et P o m p é e , c'est pour examiner, non ce qui est le plus avantageux à son pays, mais

ce qui convient le

m i e u x à sa situation particulière. Cet h o m m e , si grand, si admirable dans les derniers temps de la république, est sans caractère dans les circonstances douteuses, et devient courtisan sous Jules César. U n e soif insatiable de r e n o m m é e le rendit l'esclave de tous ceux qu'il crut capables de le louer dignement. Je ne sais o ù j'ai lu qu'il d e m a n d e la gloire c o m m e on dem a n d e l'aumône. Il prie Lucceius de s'affranchir des lois trop rigoureuses de l'histoire, pour le louer plus librement, et d'accorder à l'amitié unp e u plus qu'à la vérité. Il reconnaît fort gaîm e n t qu'il n'y a pas trop de pudeur dans cette d e m a n d e . « M a i s , ajoute-t-il, quand on a une « fois passé les bornes de la modestie, il ne faut « pas être effronté à demi.» T o u t en vous écrivant ce qui précède, m a chère Élise, je ne sais quelle honte m e vient de m'être joint ainsi aux détracteurs de ce grand h o m m e . Les anciens, qui ont laissé des journ a u x , sont fort réservés sur leurs propres éloges. Cicéron a peut-être aimé la gloire trop passionnément;

mais ceux-là sont rares qui font de

grandes choses sans être excités par ce puissant aiguillon.

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement