Page 67

CHAPITRE

III.

61

Ovide apprit le gète, et relégué c o m m e lui chez des peuples barbares, j'avais c o m m e n c é à m e faire u n dictionnaire galibi, quand je fus obligé de m e séparer de Rodrigue, m o n maître de langue. « Il y a ici, dit Ovide , des Sarma» tes qui balbutient u n peu de grec corrompu » par l'accent de leur pays. M u s e s , pardonnez» m o i ! il faut que, poète romain, je leur parle » en leur langue. Les mots latins, je rougis de » l'avouer, m e m a n q u e n t quelquefois. Si vous » trouvez ici des barbarismes , prenez-vous-en » au lieu et non à moi. Cependant, pour ne » point oublier la langue de l'Ausonie, pour » que m a voix conserve les accens de m o n pays, » je m e parle à m o i - m ê m e , je répète les mots » dont j'ai à peine conservé l'usage , et je reviens » sur m e s fatales études. Je traîne ainsi le temps, » et j'écarte le sentiment de m e s m a u x . Si les » Sarmates ne m e comprennent pas, m e s mots » latins excitent leurs folles risées, et c'est m o i » qui suis le Barbare. A u

moindre geste, ils

» croient q u e , les ayant compris, je leur ai ré» pondu,

mais souvent quand

j'affirme, ils

» s'imaginent que je nie (1).» (1)

In paucis restant G r æ c æ vestigia linguæ, H æ c quoque j a m Getico barbara facta sono, Ipse ego R o m a n u s vates (ignoscite , M u s æ ) Sarmatico cogor plurima m o r e loqui,

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement