Page 65

CHAPITRE

III.

59

« Le coup dont il fut frappé était si imprévu , » qu'il n'en aurait cru ni les prédictions de Del» phes, ni celles de D o d o n e ( 1 ) . » Il s'affligeait c o m m e m o i de ne point recevoir de lettres de son amie , mais il n'accuse pas les agens de la dictature exécutive de les avoir interceptées. « Je ne connais en vous que cette «faute; corrigez-la, et vous serez parfaite en » tous points. Je pourrais bien montrer u n peu n d'humeur ; mais il se peut aussi qu'une let» tre, qui m'a été envoyée ne m e soit pas par» venue. (2). » L e portrait des Sarmates est celui de

nos

Indiens: » ils sont, c o m m e eux, armés de flè» ches empoisonnées (3). »

(1)

H æ c mihi si Delphi D o d o n a q u e diceret ipsa , Esse videretur vanus uterque locus. (Trist.

(2)

, I V , 8 , 43 sq.)

Q u o d tua m e raro solatur epistola peccas, R e m q u e piam præstas, ni mihi verba neges : H o c precor, e m e n d a ; q u o d si correxeris u n u m , Nullus in egregio corpore naevus erit. Pluribus accusem, fieri nisi possit ut ad m e Littera non veniat, missa sit illa tamen. ( T r i s t . , V, 1 3 , 11 sqq.)

(3)

In quibus est n e m o qui non coryton et arcum Telaque vipereo lurida felle gerat. (Trist. , V , 7, 15 sq.)

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement