Page 324

318

ANNEXES.

chef c o m m u n , qui réside a u dernier de

ces

villages , qui est aussi le plus considérable. D'un autre côté, en allant vers le sud, o n trouve , à u n e journée de m a r c h e , le haut de la rivière M a p a h o n i ; elle se rend dans le Yari, et celle-ci dans l'Amazone. Ainsi les Rocouyens habitent l'endroit le plus élevé de cette partie d u continent, puisque c'est là que les rivières et les fleuves se partagent pour couler, dans l'Océan

d'un

côté, et dans l'Amazone

de

l'autre. C'est sur le Yari que sont établis les Indiens O n a m p i s . L'enlèvement d'une f e m m e leur attira l'inimitié de trois nations. O n

se fit u n e

guerre acharnée, mais ils repoussèrent leurs ennemis, et ils parvinrent presque à les anéantir. Ils avaient des armes à feu q u e les Portugais leur avaient fournies pour leur faciliter les m o y e n s de faire des esclaves, qui étaient ensuite vendus au Para, ou dans d'autres villes portugaises. Les O n a m p i s s'étaient rendus redoutables par ces armes à feu. Ils avaient d o n n é de la jalousie à d'autres grandes nations. C'est e n partie la crainte qu'ils inspiraient qui avait réuni les Rocouyens, les A m i c o u a n e s et les A p u railles, et maintenait parmi eux la discipline u n peu militaire dont j'ai parlé. M . Patris, qui paraissait faire beaucoup de

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement