Page 310

304

ANNEXES.

connaîtra leurs plus superbes fêtes. C e village a u n e cinquantaine d ' h o m m e s ; des f e m m e s et des enfans à proportion. Ils sont plus grands, plus vigoureux, m i e u x faits et plus blancs que ceux qui habitent vers la m e r . Ils n e se peignent point le corps de rocou; ils sont n u s , à l'exception d'un calimbé o u tablier, et les f e m m e s n'ont qu'un couyon de rassades pour cacher leur nudité. Quelques-unes portent de mauvaises jupes faites de nos toiles d'Europe, qui leur parviennent de village en village. Ces Indiens sont assez laborieux et se procurent ainsi u n e grande abondance de vivres ; ils sont d o u x et assez gais, bonnes gens et hospitaliers. N o u s allâmes de chez eux chez les A r r a m i c h a u x , dont le premier village est a u nord-ouest, à environ trois lieues. U n e colline les sépare. Je jugeai qu'il n'y avait qu'une douzaine d'habitans. N o u s nous rendîmes a u second village, distant d e trois lieues, a u nord-ouest et sur la rive gauche de l'Onaqui. N o u s y séjournâmes huit jours, pour leur donner le temps de faire le cachiri. Les A r r a m i c h a u x ont les m ê m e s m œ u r s q u e les Calcuchéens, les m ê m e s habitudes, et n'en diffèrent à l'extérieur que parce qu'ils sont encore plus blancs. O n s'approche pourtant de la ligne, mais en s'élevant. Ils sont dans ce village

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement