Page 31

CHAPITRE

II.

25

Le recteur Hawelange avait été déporté pour fait d'exorcisme, délit contre le bon sens, et qui est aujourd'hui hors de m o d e en France. Ce délit n'aurait d û être déféré qu'à la raison, et le punir capitalement, c'était offenser la raison m ê m e . J'avais peine à croire qu'un h o m m e aussi droit, aussi sage dans toutes ses actions, eût réellement pratiqué ces momeries, mais H a w e lange m e raconta lui-même avec une merveilleuse naïveté c o m m e n t il était parvenu à chasser le diable d u corps d'une possédée. J'affirmerais qu'il était pleinement convaincu d u miracle ; et fort différent de ces augures dont Caton parlait, il n'aurait pas souffert qu'on osât se rire de sa crédulité. Je ne dis qu'un m o t des circonstances de sa mort; elle fut celle de tant d'autres infortunés de sa profession, qui périrent dans cet affreux séjour. Jamais on ne vit plus de résignation, de fermeté et de véritable piété. J'en ai entendu qui , à l'article de la mort, mentionnaient dans leurs prières leur fanatique persécuteur La Révellière , ce fondateur de la secte éphémère des Théophilanthropes, et invoquaient le Dieu des chrétiens pour lui. Beaucoup de prêtres déportés étaient soutenus par l'espérance d'un p r o m p t rappel en France. Cette illusion, fut dissipée par l'arrivée de la Bayonnaise, Elle apportait d'autres prêtres nouvellement bannis,

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement