Page 301

ANNEXES.

Il en est cependant qui seront incurables; Il est une douleur qui ne peut s'apaiser, Jusqu'à cet heureux jour où des mains secourables Resserreront des n œ u d s que rien ne peut briser.

Lorsque de Metz à Blois franchissant l'intervalle , Héloïse accourut pour partager m o n sort, Touché de cet effort de la foi conjugale, Je trompai son espoir par un plus grand effort.

A l'aspect de ces chars où de lâches ministres Firent river sur nous des verroux , des barreaux , Son esprit fut troublé de présages sinistres : Elle tomba mourante aux pieds de nos bourreaux.

Je la vis succombant sous le poids de ses peines , Et m'arrachai m o i - m ê m e à sa tendre amitié. Fortune , accorde-lui des heures plus sereines , Et dérobe à la mort m a plus belle moitié !

Espérance chérie ! images consolantes ! Vous suspendez le cours de m e s chagrins amers ; A tous m e s souvenirs incessamment présentes , Ils iront vous chercher jusqu'au-delà des mers.

295

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement