Page 297

ANNEXES.

291

Lui qui de la terreur sut dompter la puissance, E n son propre péril il se trouve impuissant.

Il meurt; plus de gardiens inquiets sur sa fuite, Plus d'espions sans cesse attachés à ses pas; D u sein de l'Eternel il brave leur poursuite , Et ne redoute point d'y rencontrer Barras.

U n enfant près du mort récitait sa prière; J'écoutais, quand soudain m'arrive ce rapport : « Bourdon veut te parler à son heure dernière; » Accours ! il est mourant. » J'accours, il était mort.

Hâte-toi, de Rovère épouse courageuse 1 Viens ! sa case est ornée, il compte les m o m e n s ; Qu'ai-je dit? il finit sa carrière orageuse, A u m o m e n t qu'il destine à tes embrassemens.

Il n'est plus cet époux à qui tu fus si chère ! Des mers, pour le rejoindre, affrontant la fureur, D e l'Anglais ennemi lu deviens prisonnière , Et ce dernier revers est ton moindre malheur,

E n attendant le jour d'une douleur tardive, C o n s e r v e ton espoir, quoique faux et trompeur;

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement