Page 295

ANNEXES.

289

Le Tellier, s'imposant un exil volontaire, Modèle de courage et de fidélité, D'un maître malheureux partagea la misère , Et sa mort honora la domesticité.

Larue , et vous , Willot, bannis de notre France , Allez lui demander compte de vos tourmens ; La fuite va finir votre longue souffrance, Et moi j'ai pour soutiens la constance et le temps

Imprévoyant Ramel, vigilant D'Ossonville, Incertain Pichegru, sage Barthélemy, Que je plains votre sort, si, cherchant un asile, Vous n'en pouviez trouver que chez notre ennemi

Le comble du malheur est d'être sans patrie (1) , Et, plutôt que d'errer de climats en climats, Au glaive des tyrans j'abandonne m a vie, Et Burnel en fureur ne m'épouvante pas.

Il est d'autres dangers sous ces zones brûlantes , Et les feux du soleil y donnent le trépas ;

(1) Est aliquid patriis vicinum finibus esse ; Ultima m e tellus ; ultimus orbis habet. (OVIDIUS , De ТОМ.

II.

P o n t . , II, 7, 6 5 sq.)

19

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement