Page 276

270

ANNEXES,

pourrais-je plus dire qu'on m'a refusé ce qui ne peut l'être à personne. Innocent o u coupable , on fera taire u n raisonneur importun qui s'obstine a répéter : « Je suis en votre puissance , vivons n'osez pourtant m e juger, parce que m o n » innocence vous est connue et qu'il vous est » plus c o m m o d e d'attendre que la m o r t m'im» pose silence. » Enfin, si je suis c o n d a m n é , les voilà justifiés; si je suis absous, il sera honorable pour eux qu'on dise : Ils étaient ses ennemis, ils n'ont pas voulu le priver d u droit de manifester légalement son innocence. Si, parmi ceux à qui vous vous adresserez , u n seul, oubliant le premier devoir d u magistrat , vous disait que m o n infortune n'est pas son ouvrage , que ce n'est point à lui à réparer le m a l que d'autres ont p u faire , qu'ainsi, ce n'est point à lui à m'absoudre, hâtez-vous de lui répondre que je ne lui fais point une telle d e m a n d e , que je réclame seulement l'exercice d'un droit qui appartient à tous les h o m m e s , et qu'il a autant d'intérêt q u e m o i à maintenir inviolablement le droit d'être jugé, qui appartient à tout accusé. L e plus grand malheur qui puisse arriver à u n juge, est de c o n d a m n e r u n innocent. Les reproches de ses concitoyens le poursuivent, les remords empoisonnent

sa vie. A u

con-

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement