Page 257

ANNEXES.

251

L a conscience publique s'élève pour la défense de quiconque éprouve u n déni de justice. Malheur au gouvernement qui entreprendrait de la réduire au silence ! L a seule d e m a n d e d'être jugé prouve qu'on respecte les lois; le refus d'un jugement prouve qu'on veut les renverser. L a

société souffre de l'oppression

d'un seul de ses m e m b r e s . Je ne suis qu'un individu inaperçu parmi trente millions d'homm e s , aussi long-temps que je jouis, c o m m e eux , de la protection des lois ; mais dès l'instant que l'on m e traite arbitrairement, qu'on m e dépouille de m e s droits et qu'on m'envoie à la m o r t , chaque citoyen se trouve atteint, dans m a personne, et ils ont tous intérêt à réclamer justice pour m o i . Si on ne peut, sans porter atteinte au pacte social, fermer les trib u n a u x à qui que ce soit, c o m m e n t caractérisera-t-on l'entreprise de ceux q u i , après avoirjeté u n innocent dans les cachots, l'avoir traîné dans une cage de fer , le tiendront captif dans un autre hémisphère , pour n'être pas m ê m e importunés de ses plaintes? Si l ' h o m m e qui se conforme strictement aux lois, qui est irréprochable dans sa conduite c o m m e citoyen , qui s'efforce de l'être dans sa vie privée c o m m e père de famille , n'avait aucun recours contre de telles violences , la liberté publique et la

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement